Connecter avec les autres c’est tellement plus que des mots

Claude Vigneault Coach certifié

Connecter avec les autres c’est tellement plus que des mots

Les gens regardent une téléréalité où deux personnes talentueuses chantent la même chanson. L’une d’elle nous donne des frissons alors que l’autre personne nous semble tout simplement correcte. Pourquoi?

Deux professeurs d’université donnent le même cours en suivant le même programme et le même manuel. Les étudiants font la queue pour être avec le premier alors que le second a de la difficulté à garder l’intérêt de son groupe. Pourquoi?

Deux gestionnaires travaillent ensemble à la direction d’une entreprise. Leurs vingt employés travaillent régulièrement avec l’un ou l’autre. Quand le premier a besoin qu’ils fassent des heures supplémentaires et qu’il leur demande de rester pour compléter un projet urgent, ils le font volontiers mais lorsque le second exprime le même besoin la semaine suivante, tous les employés trouvent des excuses pour ne pas s’impliquer. Pourquoi une telle différence?

Les paroles de la chanson devraient pourtant susciter la même réaction pour les deux chanteurs, non? Et le même cours plaire aux étudiants de l’un et l’autre enseignant. Les deux gestionnaires ne sont ils pas en droit d’attendre la même considération…

Vous savez sûrement que la réponse est NON. Mais comment l’expliquer? Parce que les gens ne réagissent pas seulement aux mots qu’ils entendent mais aussi à la connexion qu’ils ressentent avec la personne.

  • Ce qu’on dit compte seulement pour 7% de ce que les gens croient.
    La façon de dire les choses compte pour 38%.
  • Ce que les autres voient compte pour 55%!
  • Selon une étude de l’université de Los Angeles en Californie, il est très étonnant de voir que plus de 90% de l’impression qu’on donne n’a rien à voir avec ce qu’on dit.

LES QUATRE ÉLÉMENTS DE LA CONNEXION

Si vous tenez à réussir à vous connecter aux autres, vous devez vous connecter à quatre niveaux: visuellement, intellectuellement, psychologiquement et verbalement.

CE QUE VOIENT LES GENS

Vous n’avez que 7 secondes pour donner la bonne impression. Dès que vous entrez quelque part, vous envoyez des signaux verbaux et non verbaux qui sont déterminants pour votre façon d’être perçu. Dans les affaires, ces sept premières secondes peuvent décider de la signature du contrat ou de la réussite d’une négociation ardue.

Avez-vous confiance en vous? De l’aisance? Êtes-vous sincère? Vous sentez-vous à votre place? Pendant ces précieuses 7 secondes vous lancer à votre auditoire pleins d’indices subtils. Les gens réagissent à vos mimiques, gestes, à votre posture et l’énergie que vous dégagez. Que les gens soient seuls devant vous ou en petit groupe, ils évaluent vos motivation et attitudes.

CE QUE LES GENS COMPRENNENT

Pour que le courant passe sur le plan intellectuel, il faut bien connaitre deux choses: votre sujet autant que vous-même. Rien ne remplacera l’expérience personnelle quand il s’agit d’établir une connexion. Si vous savez quelque chose sans jamais l’avoir vécu personnellement, vous manquerez de crédibilité. Si vous avez effectivement fait quelque chose sans savoir bien l’expliquer, votre auditoire aura de la difficulté à bien vous saisir. Ce qui compte c’est de posséder les deux et de bien les utiliser.

CE QUE LES GENS RESSENTENT

L’erreur la plus importante de notre temps, c’est de croire que de bonnes idées suffiront à faire changer des gens qui n’en ont pas envie. Les gens ne vous prêteront vraiment attention que s’ils se sentent attirés par vous. Les gens entendent vos paroles, bien sûr, mais ils ressentent votre attitude. C’est cela qui vous permettra de faire passer le courant. Les mots exacts qu’on emploie comptent beaucoup moins que l’énergie, l’intensité, et la conviction avec lesquelles on les met en œuvre. Les gens qui réussissent à se connecter ont ce qu’on appelle couramment le charisme, une présence. Il suffit de se montrer positif, de croire en soi, et de s’intéresser aux autres.

CE QUE LES GENS ENTENDENT

Selon ce que je vous ai mentionné jusqu’à présent, le communication dépasse largement les paroles qu’on prononce, et que, pour que le courant passe, il faut toucher les gens visuellement, intellectuellement, et au niveau de leurs émotions. Cependant, il ne faut surtout pas négliger le soin apporté à ce que vous dites! Les gens entendent beaucoup plus qu’ils ne le croient quand quelqu’un leur parle. C’est pourquoi il est très important d’accorder de l’importance à cet aspect des choses. Le ton, l’intonation de la voix, le tempo, la vitesse d’élocution, tout ce qu’on peut faire avec la voix communique quelque chose et a le pouvoir de donner de l’empathie aux interlocuteurs, ou de les perdre.

Souvenez-vous de ces paroles de Raplh Waldo Emerson: «Ce que vous êtes parle bien plus fort que ce que vous dites.»

Aucun commentaire

Écrire un commentaire