Pourquoi avoir un plan B est-il souvent votre plus grande opportunité en tant que leader

Pourquoi avoir un plan B est-il souvent votre plus grande opportunité en tant que leader

Si vous avez déjà été à un moment ou un autre dans une position de Leader, vous savez que d’avoir un plan B est inévitable. Les évènements ne se déroulent pas toujours comme nous le prévoyons. En tant que leader, vous devez voir cela comme une opportunité.

Le 20 avril 2017, la ville de Rigaud déclarait l’état d’urgence suite aux inondations et à la crue printanière historique.

Selon Environnement Canada, la quantité des précipitations tombées entre janvier et la mi-avril était la plus importante depuis 145 ans.

Il ne tarda pas à ce que plusieurs rivières et cours d’eau au Québec quittent leurs rives et se frayent un chemin destructeur dans plusieurs municipalités. Lorsque j’ai commencé à voir des images à la télévision cela m’a coupé le souffle. Il était clair que plusieurs entreprises et des milliers de maisons seraient sérieusement endommagées sinon détruites.

Je suis depuis longtemps un adepte du développement en leadership. J’ai lu des livres à ce sujet et j’ai assisté à des conférences sur le leadership depuis des années. Je me suis aussi entouré de grands leaders et mentors comme modèles.

Mais rien – je dis bien rien – ne vous aide autant à grandir dans le leadership que d’être mis dans des situations où d’autres dépendent de votre leadership.

Lors des inondations, j’ai rencontré des gens qui ont dû faire face à la crise, j’ai rencontré des bénévoles qui ont généreusement donné de leur temps afin d’aider à leur manière les sinistrés et j’ai eu l’expérience d’aider à ma manière ces gens. Ce faisant, plusieurs leçons ont été apprises à travers cette crise qui sera marquée pour longtemps dans nos mémoires.

Bien que votre organisation ne soit actuellement pas en crise, c’est peut-être seulement une question de temps. L’élaboration d’un plan sur la manière dont vous allez réagir est cruciale.

  1. Accueillir la situation de crise. En tant que leaders, nous devons nous rendre compte que les crises auxquelles sont confrontées nos organisations sont en réalité des opportunités. C’est une opportunité de changement et d’ajustement. C’est une opportunité pour notre créativité. Presque toutes les crises contiennent en elles-mêmes des semences pour des opportunités.Pour une raison quelconque certains leaders, sont souvent tentés de penser que s’ils ignorent la crise, elle pourrait tout simplement passer. Cependant, nier la réalité n’a jamais rien réglé. Les sinistrés des inondations n’ont pu se fermer les yeux et attendre que cela passe, ils ont dû réagir, bouger et trouver des solutions.La crise est inévitable. Ne le craignez pas, ne l’évitez pas, ne l’ignorez pas. Accueillez la!
  2. Répondez rapidement. Lors des dernières inondations, j’ai été agréablement surpris de voir la rapidité à laquelle la population a répondu afin d’aider bénévolement à remplir des sacs de sables pour bâtir des digues, à aider les personnes sinistrées à sauver leurs biens ou même les aider à quitter leurs maisons lors de l’évacuation.Lors de crise, les gens sont en attente d’un leader pour rapidement et sans crainte relever le défi.
  3. Soyez prêt à vous sacrifier en premier. Avant de demander aux autres de se sacrifier, soyez prêt à le faire en premier. Lors des inondations, j’ai vu des leaders d’entreprises dont certains employés étaient foudroyés par la crise ne pas hésiter et donner leur appuie en continuant à payer leurs salaires. S’il y a des sacrifices à faire, et il y en aura, alors les dirigeants doivent se redresser et faire les sacrifices les plus importants.Tout le monde regarde pour voir ce que font les dirigeants, en particulier lors de crise. Seront-ils fidèles à leurs valeurs? Seront-ils à la recherche d’une issue facile sans être impactés? On pourrait en parler longuement lorsqu’on regarde la façon dont certains dirigeants demandent des sacrifices à leurs employés mais se votent des augmentations de salaires faramineuses ou des clauses de départs en or lorsque la compagnie est en difficulté financière. Quelle image donne-t-on aux personnes qui regardent la situation? Un leader se doit de donner l’exemple.

J’ai encore beaucoup à apprendre sur les différentes façons de développer mon leadership, mais ce dont je suis sûr aujourd’hui, plus que jamais, c’est que votre leadership ne sera pas défini par la façon dont vous réagissez lorsque la mer est calme; mais, il sera plutôt défini par la façon dont vous répondez lorsque la mer est agitée. Développer votre plan B n’est pas seulement inévitable, il est nécessaire.

Question: Quelles leçons avez-vous apprises lors de crise?

Aucun commentaire

Écrire un commentaire